Comment l’éducation nationale perd ses enseignants?

On nous raconte partout que c’est la crise des vocations, que les gens ne veulent plus enseigner, plus passer le concours …

On blâme le salaire, les enfants de plus en plus difficiles, les classes surchargées, le manque de considération… Mais il n’y a pas que ça .

Le problème majeur, c’est que l’éducation nationale chouchoute ses contractuels et broie ses jeunes enseignants, qui pourtant représentent son avenir.

Sur 4 ans, c’est la deuxième année où j’aurai un poste explosé et je pèse mes mots: entre 3 et 4 classes différentes, sur la maternelle et l’élémentaire, dans plusieurs écoles et même une journée remplaçante sur toute une ville. Ou comme on nous appelle dans l’intimité ‘un bouche-trou’.

A côté de cela, mes collègues contractuels récupèrent des postes à temps plein ou des congés longue durée (congés maternité…) proche de chez eux.

Moi qui rêve de classe verte, de théâtre, qui monte un spectacle de fin d’année chaque fois que j’ai ma classe, qui n’ai été absente que 2 jours en 4 ans, voilà ma récompense: des quarts temps! Et je vois arriver une collègue à plein temps dans l’école T1 mais plus âgée …

Comprenez donc bien: dans l’éducation nationale, il vaut mieux être vieux et sans formation IUFM que jeune et avec le concours. Un comble!

Et je ne vous parle pas de mes collègues avec bébé qui ne peuvent rejoindre leur conjoint dans un autre département déficitaire puisque le département refuse de nous laisser partir, de la montagne de paperasse, du plaisir de remplir et vider sa classe chaque année en quittant collègues et élèves. Un déracinement perpétuel.

Voilà pourquoi les jeunes se tournent vers d’autres métiers et que ceux qui ont eu le concours hésitent en permanence à démissionner.  Au lieu de combler les blancs avec des contractuels à foison, voyez Monsieur le Ministre, comment vous pouvez faire pour garder ceux qui sont déjà là et qui sont formés. Protégez nous au lieu de nous broyer, donnez-nous envie de rester!

img_1715.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s