J’ai vu, j’ai lu#3 Août

Me voilà de retour pour un nouveau JVJL pour le mois d’août; vacances oblige, j’ai lu beaucoup plus qu’habituellement entre avion et séances de bronzage. J’ai aussi vu plus de films puisque je ne parviens jamais à dormir en avion.

Pour retrouver les précédents RDV, c’est par ici: JVJL 1, JVJL 2.

J’ai Vu: Cinéma:

  • Carol:

    Il s’agit d’un film de 2015 qui met en scène New York dans les années 50. Thérèse, une vendeuse dans un magasin de jouets y fait la connaissance d’une cliente spéciale et très riche, Carol, à qui elle pense sans cesse. Carol pense à elle également et propose de l’emmener en voyage, au gré des routes, loin de leurs soucis respectifs. C’est avec pudeur que ce film se penche sur une attirance malvenue à l’époque; les scènes ne mettent pas mal à l’aise, tout est suggéré avec finesse. Afficher l'image d'origine

J’ai beaucoup aimé ce film que l’on m’avait conseillé et vous le recommande à mon tour.

  • L’âge de glace 5: 

J’ai vu tous les autres, c’est donc avec plaisir que je suis aussi allée voir celui-ci, mais quel désastre! On ne retrouve rien de l’humour des autres films, l’histoire est bien pensée mais peine à démarrer et surtout je n’ai pas ri. Ce film était très décevant et d’ailleurs la salle était vide.

J’ai Vu: Séries:

  • Stranger Things, de Netflix

Il s’agit d’une des nouvelles séries, lancée sur Netflix avec seulement 8 épisodes de 55 minutes. Située dans les années 80 et mettant en scène de drôles d’expériences qui auraient mal tourné, la série a un côté vintage qui m’a plu.

C’est l’histoire de 4 copains qui jouent à Donjons et Dragons quand l’un des leurs disparaît en rentrant chez lui. Les enfants se lancent à sa recherche mais trouvent à la place une jeune fille perdue qui ne parle pas et semble animée de pouvoirs étranges. Ils décident de l’aider et la cachent, mais quelque chose de bien plus sombre va les rattraper.

Afficher l'image d'origine

Un peu effrayant au début, j’ai bien accroché aux autres épisodes et ai finalement regretté que la saison soit si courte. Mais une deuxième saison est heureusement à venir: je l’attends de pied ferme!

J’ai Lu:

  • La série Agatha Raisin de MC Beaton: Agatha Raisin est une détective de village, ancienne organisatrice d’événements qui cherche à résoudre des mystères et, éventuellement, un  homme, dans sa province anglaise.

Elle se met facilement en danger en cherchant à séduire et peut heureusement compter sur son ami Sir Charles pour la tirer du pétrin. Pourtant, ce n’est pas avec lui qu’elle imagine sa vie.

La série de livres est ancienne, même si l’auteur continue à en publier, mais a été récemment adaptée en série télévisée avec plus ou moins de succès. Je regrette juste que les personnages de la série ne soient pas conformes à leur description dans le livre (qui est pourtant précise …)

 

  • Run de Kody Keplinger:

Afficher l'image d'origine

C’est l’histoire d’une jeune fille presqu’aveugle (Agnès), surprotégée par sa famille, qui devient amie avec la fille la moins recommandable du village (d’après les rumeur, en tout cas), Bo. Lorsque Bo décide de s’enfuir de chez elle pour ne pas être placée en famille d’accueil et retrouver son père, Agnès décide de la suivre et les voilà parties pour un roadtrip à travers les USA. Mais voilà,  Bo n’a pas confié à Agnès les réelles motivations de son départ et cette dernière pense qu’elles vont s’installer ensemble dans un petit appartement, en attendant d’avoir 18 ans. Pour l’une, c’est un voyage initiatique vers ses origines, pour l’autre, l’aventure d’une vie.

Touchant et narré à deux voix, c’était le livre idéal pour un roadtrip et je l’ai donc emmené sur la route!

  • The Underdogs de Melissa Fay Greene

Ce livre se penche sur l’histoire singulière des chiens qui assistent et ‘soignent’ à leur manière des enfants souffrants de divers troubles et maladies.

Afficher l'image d'origine

A travers de nombreux témoignages, l’auteur suit les chiens de l’association 4 Paws for Ability auprès d’enfants autistes, appareillés, souffrant de PTSD… avec en général une amélioration nette pour les enfants et la famille.  C’est aussi l’histoire du lien entre le chien et l’Homme à travers les siècles et les régions: on retrouve certains de ces chiens dans un village esquimau notamment. C’est un livre touchant, juste, qui donne envie d’adopter soi-même un chien dans un refuge; en effet, la fondatrice (elle-même appareillée) a commencé par recueillir des chiens venus de refuges pour les entraîner à devenir chiens d’aide. Une seconde chance pour l’enfant comme pour le chien.

 

Voilà donc ma sélection des vacances, j’espère que vous trouverez matière à lire ou à visionner et n’hésitez pas à participer pour partager vos coups de cœur!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s