Être et devenir, article invité

Voilà le premier article invité du blog! Il a été écrit par Tiphanya, du blog avenuereinemathilde, maman, blogueuse, voyageuse, prof de FLE, et curieuse à la fois.

Elle nous parle de la sortie du film ‘Être et devenir’, un film sur le unschooling. Comme je ne l’ai pas vu, je lui cède la parole.

« Depuis quelques temps la pédagogie Montessori est à la mode. Mais l’arrivée il y a quelques semaines sur les écrans de cinéma du film « Être et devenir » lance une nouvelle réflexion sur les questions éducatives.

« Être et devenir » est un documentaire de Clara Bellar, qui après la naissance de son fils mène une enquête sur les apprentissages autonomes. Pour cela elle rencontre des familles ayant choisi de vivre sans école, selon ces mêmes apprentissages. Elles habitent aux États-Unis, en France, en Allemagne ou en Angleterre. Elles évoquent leur quotidien et la mise en pratique des apprentissages autonomes, dit aussi unschooling ou apprentissage dirigé par l’enfant.

L’idée est simple : l’enfant est moteur et libre de ses choix d’apprentissage. S’il se passionne pour les minéraux, ses parents vont lui proposer des livres, des ateliers, des expériences. L’apprentissage de la lecture ne se fait pas à 6 ans, mais lorsque l’enfant est prêt et demandeur.

Le film est euphorisant car riche de possibilités. Il est aussi parfait, toutes les familles sont heureuses, les enfants sont épanouis et très doués.

Pour nous les apprentissages autonomes, ce n’est pas qu’un beau film, mais une réalité quotidienne. Avec des journées sans, incluant des cris et une maison sans dessus dessous. Et surtout, je pense qu’un enfant ne peut pas s’intéresser à quelque chose qui ne connaît pas. Toutes les premières années, très stimulantes, sont absentes du film ou dissimulés par des modes de vie originaux. Ma première mission est donc d’ouvrir mes yeux, de me sentir réceptive à ce qui m’entoure pour le présenter à ma fille. Tout est prétexte à discussion. Dans certains cas, il ne s’agit que d’une phrase en passant, sur les bouches d’incendies par exemple. Parfois nous nous retrouvons dans des discussions sans fin, qui reviennent pendant quelques jours. Comme la fois où nous sommes entrés dans un château médiéval en ruine et qu’elle a appris que certains animaux vivaient au sein de l’enceinte. Mais pourquoi ? Et comment ?

La deuxième mission, elle aussi absente du film, est de transmettre l’enthousiasme. C’est ma curiosité qui apprend, par mimétisme à ma fille à être enthousiaste. Et comme je donne aussi des cours à des adultes, je dois avouer que j’ai fait certains cours sur le conditionnel absolument déprimant. Pour moi, pour les étudiants. Je m’ennuyais avant d’entrer, comment pouvais-je espérer les convaincre. Il en va de même au quotidien, pourquoi ma fille aurait envie de visiter un musée qui semble tant m’ennuyer. J’apprends à m’enthousiasmer et à force de me forcer, c’est aujourd’hui naturel (sauf s’il s’agit de l’accompagner au parc).

Mais que dit le film, qui soit une réalité ? Il nous apprend à faire confiance à nos enfants. Il nous demande d’être de bonnes personnes pour que dans chacun de nos gestes pour soyons des inspirations. Il nous ouvre les yeux sur le fait qu’apprendre à lire ce n’est pas si différent qu’apprendre à parler. Et surtout, il nous rappelle qu’avec de l’enthousiasme et de la curiosité on peut accomplir beaucoup.

Ce film est à voir, quand ce sujet est nouveau, quand on a envie de se poser pour réfléchir sur l’enfant et sa façon d’apprendre. Et je ne peux que conseiller quelques lectures pour enrichir la réflexion : John Holt vu comme le fondateur du unschooling et Libres enfants de Summerhill de Alexander Neill. »

Merci Tiphanya pour ce bel article! N’hésitez pas à lui rendre visite ici!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s